200 Creuser vers le ciel

Le non-agir :
Pour pas casser les branches du cerisier.
Pour toujours être en devenir.

~~~

J’efface les gens.
Je rature ces hommes invisibles,
que je ne peux plus voir.

~~~

Tous les mots en « ap » prennent deux « p ».
Sauf les quelque cent quatre-vingts
qui n’en prennent qu’un.

~~~

Bien sûr que j’aurai pu
te décrocher la lune !
Mais elle est tellement mieux là où elle est…

~~~

Que pensera-t-elle
de l’état du monde,
la cigale qui fait son trou vers l’été ?

~~~

Je parcours la terre
pour me saturer d’images
en voie d’extinction.

~~~

Cherche le bort
des rivières de diamants.
Oublie le grand monde.

~~~

Tout est dit, rien n’est expliqué.
Pas le temps de parler voyages,
lui, il les fait.

~~~

Les arbres hébergent les oiseaux.
Les oiseaux multiplient les arbres.
J’envie les deux, moi qui ne fais ni l’un ni l’autre.

~~~

Soumis par le soleil,
ses genoux sur le torse,
et ses doigts dans les yeux.

~~~

« Il poursuit en souriant son prodigieux voyage, et traverse en chantant un grand désert ardent. Algues du terrain vague, caressez-le doucement. » (Jacques Prévert)

Laisser un commentaire