225 Haïkisses from home

Pétales ou piquants :
longtemps tu auras été
rose de mes vents.

~~~

Les fosses communes
font d’excellentes fondations
pour les églises.

~~~

Y a-t-il ici
un miroir non déformant,
hormis l’insomnie ?

~~~

Vidée, la lune
a finit par se remplir
de seaux de soleil.

~~~

Octobre broie du noir,
Novembre en fait de l’encre,
et Décembre t’écrit.

~~~

Les hirondelles
taillent des copeaux de ciel
pour leur nid de vent.

~~~

Des larmes d’étoiles
sèchent sur les joues de la nuit,
câline au levant.

~~~

Ces papillons blancs
ressemblent à des fleurs
remontant dans l’amandier.

~~~

Ce sera sérieux,
quand on comptera les vies
à la place des morts…

~~~

Si l’épidémie
épargne au moins le merle
tout n’est pas perdu.

~~~

« What shall we do now ?
What shall we use to fill the empty spaces
where waves of hunger roar ?
Shall we set out across this sea of faces
in search of more and more applause ?

Shall we buy a new guitar
Shall we drive a more powerful car
Shall we work straight through the night
Shall we get into fights
Leave the lights on
Drop bombs
Do tours of the East
Contract diseases
Bury bones
Break up homes
Send flowers by phone
Take to drink
Go to shrinks
Give up meat
Rarely sleep
Keep people as pets
Train dogs
Race rats
Fill the attic with cash
Bury treasure
Store up leisure
But never relax at all
With out backs to the wall.
Back to the wall. »

(Roger Waters)

Que devrions-nous faire maintenant ?
Avec quoi remplirons-nous les espaces vacants où rugissent les vagues de famine ?
Devrions-nous nous lancer sur cette mer de visages, en quête de toujours plus d’applaudissements ?
Devrions-nous acheter une nouvelle guitare, conduire une voiture plus puissante,
passer nos nuits à bosser
ou nous jeter dans la bataille ?

Laisser les lumières allumées
Larguer des bombes
Faire une virée dans l’Est
Contracter des maladies
Enterrer des ossements
Foutre en l’air des foyers
Envoyer des fleurs par téléphone
Se mettre à boire
Aller chez le psy
Arrêter la viande
Dormir à peine
Traiter les gens comme des animaux de compagnie
Dresser des chiens
Faire des courses de rats
Remplir le grenier de pognon
Enterrer nos trésors
Faire des stocks de temps libre
Mais sans jamais se reposer,
En ayant le dos au mur
Dos au mur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.