235 À base de concentrés

Travailler enfin
aux grands labours de la mer
charruer le large…

~~~

Drainée vers la mer,
la pluie a lavé la plaie
de l’année blessée.

~~~

En cas de besoin,
pour un printemps de secours,
brisez ma glace…

~~~

Se mettre à genoux,
et, devant le poêle à bois,
s’inventer des dieux.

~~~

Un cocktail de jours
fait à base de concentré
de jus de soleils.

~~~

Non, je n’ai rien dit,
j’écrivais à voix haute,
le stylo en l’air.

~~~

À califourchon
sur l’océan à bosses
à dada sur l’eau

~~~

Nœud coulant de conscience…
L’ivresse travestie
en réponse à tout !

~~~

Depuis que mes pieds
s’appellent pile ou face,
je réapprends à marcher.

~~~

Comptez dans ma paye
les heures que j’ai consacrées
aux soleils levants.

~~~

« J’étais revenu à cet état rassurant mais profondément peu satisfaisant qui s’appelle ‘être en possession de tous ses esprits’. »

Aldous Huxley

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.