236 Cosmonaute dans le gazon

On a conçu les tapis rouges
pour camoufler le sang
sous les semelles
de la réussite.

~~~

Le végétarien est-il dispensé
d’aimer son prochain ?

~~~

Avez-vous remarqué
Que le présent fait toujours mine
de ne pas avoir été prévenu à temps.

~~~

Il paraît que le sort est capricieux
et que rien n’est jamais acquis,
qu’absolument tout a un prix,
et que ce sont toujours les mêmes
qui finissent par payer.

~~~

On peut se féliciter de ce que,
par chance, le travail des enfants,
ce soit avant tout le travail
des enfants des autres.

~~~

Sangsues de l’Occident
sur les jolies jambes du tiers-monde.
Succès de la parasitose.

~~~

Des sentiments dans la sourdine.
Et le soleil à défané
l’impasse des églantines.

~~~

Lance loin le filet
pour pêcher des miroitements
depuis ces plages de pierres obscures
brillantes comme du caviar.

~~~

On a encore pris nos yeux pour des imbéciles.
On a voulu nous vendre des biographies préfabriquées.
On nous a encordés avec de la grosse ficelle.
Et même si nous nous sommes laissés faire,
au moins, ne se laissera-t-on pas convaincre.
On a nos colliers d’océans,
nos parures de déserts.
Sommes-nous jamais sortis
sans notre traîne de méditerranée,
sans nos pompes de prairie ?
On se videra des bouteilles de bleu de Klein,
on sucera des rayons de soleil sucré,
on roulera longtemps
sur la piste cyclable de Möbius,
parce que leur train-train ne prend pas de voyageurs,
parce qu’il ne dessert pas les gares
du bonheur ni du changement,
et parce qu’il va de soi qu’au terminus,
tout le monde descend.

~~~

Des galaxies au gazon,
l’alphabet s’est perdu
dans la pelouse.

~~~

« Swann avait envisagé toutes les possibilités. La réalité est donc quelque chose qui n’a aucun rapport avec les possibilités. »
(Marcel Proust)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.